dermatite systémique

dermatite systémique

L’exposition systémique, la tolérabilité et l’efficacité de la crème de pimecrolimus 1% dans la dermatite atopique patients

Abstrait

Objectifs: Pour mesurer les concentrations sanguines de pimécrolimus et d’évaluer la tolérance et l’efficacité chez les enfants et les nourrissons traités par voie topique pour la dermatite atopique à la crème de pimecrolimus 1% pendant trois semaines.

Méthodes: Trois étiquette ouverte, non contrôlée, de multiples études de doses topiques ont été menées chez les enfants âgés de 8&# X02013; 14 ans (étude A, dix patients), et chez les nourrissons âgés de 8&# X02013; 30 mois (étude B, huit patients) et 4&# X02013; 11 mois (étude C, huit patients). Les concentrations sanguines de pimécrolimus ont été déterminées aux jours 4 et 22 du traitement et à la fin de l’étude. L’efficacité a été évaluée à l’aide de la zone Eczéma Severity Index (EASI).

Résultats: Les concentrations sanguines de pimécrolimus étaient toujours faible, en général (81%) inférieures à 1 ng / ml, plus de la moitié des mesures inférieures à la limite de dosage de dosage (0,5 ng / ml) dans les études A et B. La concentration sanguine la plus élevée mesurée dans tout le trois études était de 2,6 ng / ml. La crème a été bien toléré, localement et systémique. L’événement indésirable le plus fréquent soupçonné d’être lié à l’étude des médicaments était un transitoire légère à modérée sensation de brûlure au site d’application dans 5/26 patients. Il n’y avait aucune indication de tout effet indésirable systémique. Les patients ont bien répondu au traitement avec un début d’action rapide, généralement en quatre jours. réductions médianes de EASI de base au jour 22 était de 55% (étude A), 63% (étude B), et 83% (étude C).

Conclusion: Trois semaines de traitement des enfants et des nourrissons ayant une vaste dermatite atopique, en utilisant la crème de pimecrolimus 1% deux fois par jour, est bien toléré et entraîne une exposition systémique minimale, à laquelle on ne prévoit pas d’effet systémique.

Texte intégral

Le texte intégral de cet article est disponible en format PDF (274K).

Références choisies

Ces références sont dans PubMed. Cela peut ne pas être la liste complète des références de cet article.
  • Williams H, Robertson C, Stewart A, A&# 239; t-Khaled N, Anabwani G, Anderson R, Asher I, Beasley R, Bj&# 246; rkst&# 233; n B, Burr M, et al. variations dans le monde de la prévalence des symptômes de l’eczéma atopique dans l’étude internationale de l’asthme et les allergies dans l’enfance. J Allergy Clin Immunol. 1999 Jan; 103 (1 Pt 1): 125-138. [PubMed]
  • Paul C, Graeber M, A. Stuetz ascomycines: des agents prometteurs pour le traitement de maladies cutanées inflammatoires. Expert Opin Investig Drugs. 2000 Jan; 9 (1): 69-77. [PubMed]
  • Wellington K, Spencer CM. SDZ asm 981. biomédicaments. 2000 décembre; 14 (6): 409-416. [PubMed]
  • Grassberger M, Baumruker T, Enz A, Hiestand P, Hultsch T, Kalthoff F, Schuler W, Schulz M, Werner FJ, Winiski A, et al. Un nouveau médicament anti-inflammatoire, SDZ ASM 981, pour le traitement des maladies de la peau: en pharmacologie in vitro. Br J Dermatol. 1999 août; 141 (2): 264-273. [PubMed]
  • Meingassner JG, Grassberger M, Fahrngruber H, Moore HD, Schuurman H, St&# 252; tz A. Un médicament anti-inflammatoire roman, SDZ ASM 981, pour le traitement topique et par voie orale de maladies de la peau: en pharmacologie in vivo. Br J Dermatol. 1997 octobre; 137 (4): 568-576. [PubMed]
  • Van Leent EJ, Gr&# 228; bre M, Thurston M, Wagenaar A, Spuls PI, Bos JD. L’efficacité de l’ascomycine macrolactame SDZ ASM 981 dans le traitement topique de la dermatite atopique. Arche Dermatol. 1998 juillet; 134 (7): 805-809. [PubMed]
  • Luger T, Van Leent EJ, Graeber M, Hedgecock S, Thurston M, Kandra A, Berth-Jones J, Bjerke J, Christophers E, Knop J, et al. SDZ ASM 981: un traitement sûr et efficace pour la dermatite atopique émergents. Br J Dermatol. 2001 avril; 144 (4): 788-794. [PubMed]
  • Hebert AA, Warken KA, crème Cherill R. Pimecrolimus 1%: un nouveau développement dans le traitement topique non stéroïdien des maladies inflammatoires de la peau. Semin Cutan Med Surg. 2001 décembre; 20 (4): 260-267. [PubMed]
  • Queille-Roussel C, Graeber M, Thurston M, JM Lachapelle, Decroix J, de Cuyper C, Ortonne JP. SDZ ASM 981 est le premier non-stéroïde qui supprime le nickel mis en place la dermatite de contact provoquée par provocation allergénique. Dermatite de contact. 2000 juin; 42 (6): 349-350. [PubMed]
  • Tha&# 231; i Diamant, Steinmeyer Katrin, Ebelin Marie-Eve, Scott Graham, Kaufmann Roland. le traitement de la dermatite occlusive chronique des mains avec la crème pimecrolimus 1% se traduit par une faible exposition systémique, est bien toléré, sûr et efficace. Une étude ouverte. Dermatologie. 2003; 207 (1): 37-42. [PubMed]
  • Rappersberger Klemens, Komar Michael, Ebelin Marie-Eve, Scott Graham, Burtin Pascale, Greig Gerard, Kehren Jeanne, Chibout Salah-Dine, André Cordier, Holter Wolfgang, et al. Pimécrolimus identifie un profil anti-inflammatoire génomique commune, est cliniquement extrêmement efficace pour le psoriasis et est bien toléré. J Invest Dermatol. 2002 octobre; 119 (4): 876-887. [PubMed]
  • Van Leent Edwin J M, Ebelin Marie Eve, Burtin Pascale, Dorobek Birgit, Spuls Phyllis I, Bos Jan D. Une faible exposition systémique après application topique répétée de Pimecrolimus (Elidel), SD Z ASM 981) chez les patients atteints de dermatite atopique. Dermatologie. 2002; 204 (1): 63-68. [PubMed]
  • Queille-Roussel C, Paul C, L Duteil, Lefebvre MC, Rapatz G, Zagula M, Ortonne JP. Le nouveau ascomycine topique dérivé SDZ ASM 981 ne provoque pas l’atrophie de la peau lorsqu’elle est appliquée à la peau normale pendant 4 semaines: une étude randomisée en double aveugle contrôlée. Br J Dermatol. 2001 Mar; 144 (3): 507-513. [PubMed]
  • Harper J, vert A, Scott G, Gruendl E, Dorobek B, Cardno M, Burtin P. Première expérience d’actualité SDZ ASM 981 chez les enfants atteints de dermatite atopique. Br J Dermatol. 2001 avril; 144 (4): 781-787. [PubMed]
  • Rajka G, Langeland T. classement de la gravité de la dermatite atopique. Acta Derm Venereol Suppl (Stockh) 1989; 144: 13-14. [PubMed]
  • Sampson HA. Pathogenèse de l’eczéma. Clin Exp Allergy. 1990 septembre; 20 (5): 459-467. [PubMed]
  • Hanifin JM, Thurston M, Omoto M, Cherill R, Tofte SJ, Graeber M. La zone de l’eczéma et l’indice de gravité (EASI): évaluation de la fiabilité dans la dermatite atopique. EASI Evaluator Group. Exp Dermatol. 2001 Feb; 10 (1): 11-18. [PubMed]
  • Eichenfield Lawrence F, Lucky Anne W, Boguniewicz Mark, Langley Richard G B, Cherill Robert, Marshall Katharine, Bush Christopher, Graeber Michael. Sécurité et efficacité du pimécrolimus (ASM 981) crème 1% dans le traitement de la dermatite atopique légère ou modérée chez les enfants et les adolescents. J Am Acad Dermatol. 2002 avril; 46 (4): 495-504. [PubMed]
  • Kapp Alexander, Papp Kim, Bingham Ann, F&# 246; lster-Holst Regina, Ortonne Jean-Paul, Potter Paul C, Gulliver Wayne, Paul Carle, Molloy Stephen, Barbier Nathalie, et al. La gestion à long terme de la dermatite atopique chez les nourrissons avec pimecrolimus topique, un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien. J Allergy Clin Immunol. 2002 août; 110 (2): 277-284. [PubMed]
  • Ho Vincent C, Gupta Aditya, Kaufmann Roland, Todd Gail, Vanaclocha Francisco, Takaoka Roberto, F&# 246; lster-Holst Regina, Potter Paul, Marshall Katherine, Thurston Mark, et al. Sécurité et efficacité du pimécrolimus à 1% non stéroïdien pour le traitement de la dermatite atopique chez les nourrissons. J Pediatr. 2003 février; 142 (2): 155-162. [PubMed]

Figures et tableaux

les concentrations sanguines de pimécrolimus chez les enfants et les nourrissons au jour 4 et le jour 22 d’un cours de traitement de trois semaines.

RELATED POSTS

Laisser un commentaire